10 conseils pour des vacances au ski en toute sécurité !

12/08/2014 - Chloé Séraphin

Pour les amateurs de sports d’hiver, un séjour au ski fait partie des moments forts de l’année – et cela doit rester ainsi. Grâce à une bonne préparation, un matériel correctement vérifié et un comportement prudent sur les pistes, les accidents à skis et autres péripéties peuvent être évités. SnowTrex a listé pour vous les conseils les plus importants pour des vacances au ski en toute sécurité !

Borne d’appel d’urgence

Préparation du voyage

Un séjour au ski doit être planifié avec soin. Les conducteurs doivent faire vérifier leur véhicule : la pression des pneus est-elle correcte, disposez-vous de chaînes, la galerie sur le toit est-elle correctement fixée ? Il y a en outre de nombreuses choses à ne pas oublier : le câble de recharge pour vos téléphones, une petite pharmacie de voyage, des produits de toilette et des vêtements de ski bien chauds. Nous vous recommandons de faire une liste pour ne rien oublier. Pensez également à faire vérifier votre matériel, en particulier pour les familles avec enfants : les chaussures de ski sont-elles encore à la bonne taille, les skis trop courts ou bien devez-vous les changer ? Si tout va bien et que vos bagages sont complets, vous pouvez partir.

Fitness et autoévaluation

Des vacances actives comme un séjour au ski demandent une certaine condition physique qui peut être développée avant le départ. Ceux qui se sentent en bonne forme doivent au minimum s’étirer et s’échauffer avant le début de l’effort. Vous trouverez souvent dans les domaines un tableau avec quelques exercices praticables sur les skis. Il est très important que les skieurs se montrent prudents lors des premières descentes et qu’ils respectent les règles des pistes.

FIS-Règles sur les pistes

Tous les skieurs doivent connaitre les 10 règles d’or valables sur les pistes. Ces dernières sont : traiter les autres skieurs avec égard, contrôler sa vitesse et sa direction, choisir de façon prudente son trajet, doubler en laissant suffisamment de place aux autres skieurs, démarrer et s’arrêter avec prudence, respecter les panneaux de signalisation, aider les autres skieurs en cas d’accident et toujours avoir sa pièce d’identité sur soi. Les règles détaillées peuvent être consultées ici.

Port du casque obligatoire

Aucun matériel n’est aussi important que le casque. S’il n’y a pas encore d’obligations européennes en ce qui concerne le port du casque, ce dernier est obligatoire en Autriche et en Italie pour les enfants respectivement jusqu’à l’âge de 14 et 15 ans. En Allemagne, en France et en Suisse, le port du casque n’est pas obligatoire mais il est tout de même conseillé. En Suisse, cette recommandation fonctionne particulièrement bien et son port en est de ce fait généralisé. De plus en plus d’adultes profitent des joies de la glisse avec un casque : en effet, en plus d’assurer votre sécurité, ce dernier est devenu un accessoire de mode. Vous pouvez même acheter des casques complètement recyclables. La marque française Picture Organic Clothing en est un très bon exemple et offre du matériel de ski composé de matériaux recyclés. La coque du modèle Hubber est par exemple composée d’un polymère spécial produit à partir de maïs. Malgré ses matériaux 100 % recyclés, les casques respectent tous les standards de sécurité européens DIN Norm EN-1077.

Matériel sûr

Des skis et chaussures en bon état sont le b.a.-ba d’un matériel sûr. Une étude a montré que presque un cinquième des accidents à skis est dû à un matériel déficient. Faire vérifier votre matériel est donc essentiel et doit faire partie des préparations pour votre voyage. Les skieurs doivent faire vérifier leur matériel au minimum une fois par an. L’affutage des carres ainsi que le fartage permettent de prolonger la durée de vie des skis mais vous garantissent également plus de sécurité sur les pistes. La fixation doit aussi être vérifiée et optimisée si nécessaire. Bien réglée, cette dernière vous protège des blessures en sautant lors de vos chutes.

Protections

Si vous êtes amateur de vitesse ou de sensations fortes dans les snowparks, vous devez porter des protections sous vos vêtements. Les protections en mousse de polyuréthane protègent votre dos, vos hanches et vos reins des contusions et des chocs. Les skieurs prudents, les enfants encore hésitants et les débutants en snowboard peuvent également s’équiper de protections pour les mains, les coudes et les genoux.

Assurances

Si vous utilisez un matériel haut de gamme, il est conseillé de souscrire à une assurance privée. De nombreuses assurances ne jouent pas lorsque l’accident a lieu à l’étranger, il est donc nécessaire de vous renseigner sur votre assurance maladie à l’étranger avant de partir. La plupart du temps, ces dernières ne coûtent que quelques euros et prennent en charge les soins médicaux ainsi que le rapatriement et les soins dentaires. Une assurance pour votre matériel (casse ou vol, par exemple aux refuges) est également recommandée, tout comme une assurance annulation.

Consommation d’alcool

Il en est de même sur les skis que sur la route : un comportement responsable et la consommation d’alcool ne sont pas compatibles. Les fans d’après-ski enivrés ne doivent pas se rendre sur les pistes. En effet, ce sport à risque demande une bonne vitesse de réaction et une bonne coordination. Dévaler les pistes en ayant bu ne vous met pas uniquement en danger, cela met également en danger les autres skieurs. L’alcool étant omniprésent dans les refuges, un verre de vin ou une bière accompagnent souvent les repas. Mais la consommation intensive d’alcool doit être réservée à l’après-ski dans la station.

Appel d’urgence

Même si nous espérons que vous n’en aurez pas besoin, il est obligatoire d’avoir le numéro des secouristes sur piste ou celui des secours sauvegardé dans votre portable en cas d’accident ou d’urgence. Ce numéro en Autriche est le 140, en Suisse le 1414, en Italie le 118 et en France le 15. Si vous êtes dans le doute, il vous suffit de composer le numéro européen d’urgence, le 112, qui vous redirigera vers la bonne instance.

Sécurité en hors-piste

Les connaissances du terrain, équipement anti-avalanche et prudence – voici les mots-clés que chaque freeskieur doit avoir en tête lorsqu’ils profitent des joies du hors-piste. Les risques d’avalanche sont également à contrôler avant de s’élancer. Tous les freeskieurs doivent être équipés d’un appareil ARVA, d’une pelle et d’une sonde ainsi que d’un kit d’urgence. Le respect de la nature est une condition indispensable à la pratique du hors-piste. Endommager des arbres ou effrayer des animaux sont des no-go absolus. Vous avez la possibilité de prendre des cours de hors-piste et vous pouvez dans beaucoup de domaines skiables vous entrainer à la recherche de personnes en cas d’avalanche auprès des refuges.

Pour plus d’informations et des photos haute définition, veuillez contacter :

TravelTrex GmbH Rachel Hinz presse-fr@traveltrex.com Tél.: 01 72 26 59 11 http://presse.snowtrex.fr/newsroom/

Print Friendly and PDF
  • lundi, 08. décembre 2014
  • Auteur: Chloé Séraphin
  • Catégorie: Presse
SnowTrex Awards 2016 : les meilleures destinations pour les sports d‘hiver

Des amateurs de sports d’hiver vous conseillent les hébergements et les domaines ...

Encore plus de plaisir sur les pistes sans compromis

SnowTrex démarre la saison d’hiver 2016 / 2017 avec une offre élargie et des ...

Les meilleures destinations pour les couples, les familles et les groupes

Où vont skier les familles, les couples et les groupes ? Le voyagiste SnowTrex ...

Enquête à échelle européenne : Ischgl de nouveau élu meilleur domaine pour l’après-ski !

Le paradis de la fête dans les Alpes porte toujours le nom d’Ischgl, si l’on en ...